Les entités de planification des services de santé en français couvrent des territoires aussi grands que disparates. L’Entité 2 a décidé, pour son assemblée générale annuelle (AGA) du 25 septembre dernier, de réunir son monde dans une communauté qui passe souvent inaperçue: Guelph.

Porter attention à toutes les populations francophones sous leur responsabilité fait partie du mandat des entités, et celle qui couvre Waterloo, Wellington, Hamilton, Niagara, Haldimand et Brant ne fait pas exception comme l’a démontré la présentation de trois rapports d’étude. Mais avant d’en arriver là, le conseil d’administration et l’assistance se sont acquittés des points à l’ordre du jour communs à toutes les AGA, tous organismes confondus.

Ainsi, le trésorier Paul-Benoît Latour a fait un portrait global du rapport financier, l’auditeur Lionel Guindon y allant ensuite plus en détail. Tout comme l’année dernière, l’organisme a reçu 411 693 $ des Réseaux locaux d’intégration des services de santé, une somme qui, à quelques dollars près, correspond à ses dépenses.

Le rapport annuel fut porté à l’attention de l’assistance par le directeur général, Sébastien Skrobos. Le plan stratégique, adopté l’année dernière et qui sera en vigueur jusqu’en 2021, continue de guider l’organisme dans ses interventions pour favoriser l’accès à des services qui répondent aux besoins des francophones. M. Skrobos a passé en revue les initiatives de l’Entité 2 pour accroître le nombre de ses abonnés sur les médias sociaux, pour se mettre en contact avec les autres organismes, pour sonder la population francophone sur une foule de questions, etc. Qui plus est, suite au passage de l’autobus « carrières-santé », deux francophones ont été embauchés par des organismes locaux, soit March of Dimes et le Centre de santé communautaire.

Fauteuil De Cuir Bureau Piétement Premium Pivotant Ea Vitra 217 Chromé KclF1TJ

L’Entité 2, fidèle à son mandat, a aussi fait deux recommandations aux RLISS de son territoire. La première porte sur la mise en place d’un modèle de navigation des services de santé en français et la deuxième sur l’évaluation de la capacité des fournisseurs de services de santé subventionnés par les RLISS à s’acquitter de leurs tâches auprès des francophones.

Annie Boucher et Bianca Pisani, les agentes de planification de l’Entité 2, ont ensuite résumé les trois rapports produits par l’organisme, l’un portant sur la santé mentale, l’autre sur les soins communautaires et à domicile et un dernier regroupant les entrevues individuelles. Par leurs témoignages, des professionnels de la santé et des utilisateurs de services ont permis à l’organisme de dresser un état des lieux de la situation : le degré de connaissance des gens quant aux services existants, les obstacles et les besoins, les différences d’une ville à l’autre, etc. Une liste de priorités et de recommandations ont été tirées des données cumulées et les trois rapports se trouvent sur le site web de l’Entité 2.

Pour l’année 2018-2019, le conseil d’administration est composé de France Vaillancourt, Denise Carter, Jean-Rock Boutin, Paul-Benoît Latour, Jeanne Fortilus, Suzette Hafner, Anik Lambert-Bélanger et Sabrina Piluso. Une nouvelle année à veiller sur la santé des francophones commence pour l’Entité 2.

PHOTO: Les francophones étaient invités à faire le point sur la dernière année.

Des Fauteuil Sièges 2 Tms Evaflex Khol Les Prévention De WDYIE92H